L’URBANISME COMMERCIAL : UN LEVIER POUR DYNAMISER LE COMMERCE

Ensemble de mesures visant à permettre le développement des activités commerciales de façon harmonieuse, cohérente et efficace, l’urbanisme commercial cherche à organiser et à dimensionner l’appareil commercial d’une ville.

Lieux de rencontre et d’échange, le commerce participe à la qualité de vie de la Principauté, et à l’attractivité, il est le cœur de la vie dans les quartiers.

Aussi l’UCAM attire l’attention du Gouvernement Princier sur la priorité d’orienter et de définir une stratégie en matière de développement commercial en Principauté. L’établissement d’un schéma directeur d’Urbanisme commercial permettrait de donner un cadre du développement commercial à Monaco afin d’éviter une gestion au coup par coup des implantations commerciales.

Plusieurs actions pourraient être menées dans le cadre de l’urbanisme commercial :

- Mener une étude de fond sur le commerce : dresser un bilan du Commerce en Principauté, connaître les habitudes de consommation, les besoins et les attentes par quartier…

- Définir des zones commerciales de la Principauté et orienter commercialement chaque zone en fonction de son potentiel clientèle

- Donner un cadre juridique pour la protection des zones commerciales :

• Préserver la continuité des commerces en évitant l’implantation trop nombreuse de banques, agences immobilières et assurances dans les zones commerciales…)
• Adapter la législation du travail à l’ouverture dominicale en période estivale
• Harmoniser les baux commerciaux à la réalité économique du quartier pour inciter les acteurs économiques à s’implanter dans la zone

- Définir une stratégie commerciale par quartier en créant un cahier des charges pour harmoniser les jours et horaires d’ouvertures, réaliser les animations et la promotion du quartier

- Dynamiser les zones commerciales : réaliser une prospection commerciale, veiller à la diversité et à la qualité de l’offre, développer de nouveaux concepts marchands

- Valoriser les quartiers commerçants : aménagement et mobilier urbain, réflexion autour de l’aménagement du territoire (impact des flux, stationnement…)

 

La rénovation de la Rue Caroline

Sous l’impulsion de l’UCAM et du Conseil National, un groupe de travail en charge de l’élaboration du projet de rénovation de la Rue Caroline a été constitué, regroupant des Services de l’Etat, des représentants des commerçants, de la Mairie et du Conseil National. Le Gouvernement a consenti à un effort financier important, puisque le budget initialement alloué aux travaux de la rue Caroline d’un montant de 540 000 euros a été réévalué à près de 2 millions d’euros pour permettre la réalisation d’un projet beaucoup plus ambitieux, qui prévoit la rénovation du revêtement au sol, le changement du mobilier urbain (signalétique, lampadaires, bancs, jardinières…) et la mise en œuvre d’une charte d’harmonisation des terrasses.

Les travaux ont débuté le 20 novembre 2013 et s’achèveront fin juin 2014. Il est à noter que 80% des travaux seront déjà effectués pour la période du Grand Prix.
Pendant la durée des travaux, l’accès piéton aux commerces sera maintenu, seules les terrasses ne pourront pas être exploitées. L’accès aux véhicules de livraison sera également maintenu.
Concernant les terrasses, elles devront être rénovées dans le respect de la charte. Les exploitants pourront choisir plusieurs variantes parmi les 6 éléments constitutifs d’une terrasse. L’aménagement des terrasses est à la charge des commerçants, avec la possibilité d’obtenir un prêt immobilier.

Communiqué de Presse du 5 juillet 2013 : Les travaux de la rue Princesse Caroline Lien : http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/La-Qualite-de-Vie/L-amenagement-de-la-cite/Actualites/Les-travaux-de-la-rue-Princesse-Caroline

Communiqué de Presse du 7 novembre 2013 : Le Gouvernement lance les travaux de rénovation de la rue Princesse Caroline Lien : http://www.gouv.mc/A-la-Une-du-Portail/Le-Gouvernement-lance-les-travaux-de-renovation-de-la-rue-Princesse-Caroline

Projet Extension Centre Commercial

La réfection du Centre Commercial est devenue nécessaire. Le Gouvernement, le Conseil National et les commerçants concernés sont activement impliqués dans les évolutions à venir.

L’UCAM veille à ce que le futur agrandissement du Centre Commercial Fontvieille soit réalisé en harmonie avec les commerces déjà existants en Principauté, et apporte une offre complémentaire. De même, l’UCAM n’a de cesse de demander que des liaisons soient réalisées entre le Centre Commercial de Fontvieille et le nouveau pôle commercial des Jardins d’Appoline, pour créer une continuité.

Projet Place des Moulins

La Place des Moulins est un enjeu important pour redynamiser l’ensemble du Bd des Moulins. Plusieurs réflexions sont menées autour de la réfection de la Place des Moulins, notamment un projet de Food Corp. L’UCAM milite activement pour que ce projet puisse aboutir et qu’un nouvel espace soit créé.

Actualités

  • Appel à Candidatures Locaux Domaniaux
    Appel à Candidatures Locaux Domaniaux Page en cours de construction. Revenez plus tard !!
  • Commissions Consommer National
    Commissions Consommer National L’UCAM a mis en place une commission spécifique sur le thème « Consommer National ». L’objectif est…
  • Conseil Stratégique pour l'Attractivité (CSA)
    Conseil Stratégique pour l'Attractivité (CSA)   Créé par le gouvernement pour booster l’attractivité de Monaco, le CSA regroupe 14 membres…
  • Les Rencontres du Commerce
    Les Rencontres du Commerce  Véritable lieu d’échange, entre les autorités, les commerçants mais aussi
  • Newsletters
    Newsletters Page en cours de construction. Revenez plus tard !!
  • Tables rondes au Conseil National
    Table Ronde du Conseil National Depuis son élection, Le Conseil National organise régulièrement une table ronde du Commerce pour faire…
  • Urbanisme Commercial
    L’URBANISME COMMERCIAL : UN LEVIER POUR DYNAMISER LE COMMERCE Ensemble de mesures visant à permettre le développement des activités commerciales…